Dans son édition datée du 26 novembre, Le Monde publie un article sur le drame des Yezidis. Un entrefilet est accolé à l’article, sous le titre « Contexte ». Malheureusement en restant volontairement imprécis il n’éclaire par réellement les lecteurs sur le contexte.

Partant du cas précis d’une mère qui parle de son enfant enlevé par les combattants de l’Etat Islamique (EI) l’article évoque les milliers de Yézidis enlevés comme lui. Ceux qui n’ont pas été assassinés ont été réduits en esclavage et font aujourd’hui l’objet d’un commerce sordide.

L’entrefilet « Contexte » qui accompagne cet article est reproduit ci-dessous.

Yezidis Monde 26nov18Sa dernière phrase précise que les yézidis « sont depuis longtemps persécutés par les autres religions ».

Sous couvert de préciser le contexte cette phrase a au contraire pour effet de le rendre totalement flou. D’une part en se plaçant dans une perspective historique («  sont depuis longtemps ») d’autre part en finissant sur une indétermination qui est le contraire de l’information (« les autres religions »).

Visiblement le journaliste rechigne à nommer l’Islam dans le cadre de ces persécutions. Il préfère se cacher derrière une fausse neutralité en évoquant « les autres religions ». Et comme il est évident que ni les chrétiens ni les juifs ne sont impliqués dans les événements d’aujourd’hui, il essayer d’embrouiller le lecteur avec ce « depuis longtemps » qui pourrait suggérer que ce fut le cas hier, ou jadis. Il se trouve que non. Aucune autre religion que l’Islam n’a été mêlée aux persécutions subies par les yézidis.

Alors pourquoi ne pas dire les choses ? Pourquoi ne pas conclure ce paragraphe « Contexte » en précisant que les yézidis sont persécutés par des assassins qui se réclament de l’Islam, plutôt que balader le lecteur avec « depuis longtemps » et « les autres religions » ?

Le prétexte généralement avancé pour ce genre de comportement est la volonté de ne pas « stigmatiser » les musulmans. En disant que les membres de l’EI sont des musulmans on risquerait de jeter l’opprobre sur tous les musulmans, y compris ceux qui n’ont rien à voir avec ces horreurs (et qui évidemment représentent l’écrasante majorité). Comme si le lecteur était assez stupide pour généraliser à tous les musulmans le comportement d’une poignée de fanatiques.

Donner des événements un récit inexact pour guider l’interprétation qui en sera faite, ce n’est pas de l’information, c’est de la manipulation.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s