Finkielkraut devient le personnage de « La plaisanterie » de Kundera

Par Bertrand Fitoussi Dans son dernier (et excellent) petit essai, "À la première personne", l'académicien détaille une fois encore la dette intellectuelle qu'il doit à son maître franco-tchèque, Milan Kundera. Mais on va le voir, si Finkielkraut est un connaisseur et un passeur remarquable des idées et des fulgurances de Kundera, il n'écoute pas du tout … Lire la suite de Finkielkraut devient le personnage de « La plaisanterie » de Kundera

Pourquoi Milan Kundera n’a pas eu le Nobel mais pourquoi il l’aura (peut-être) jeudi prochain

Par Bertrand Fitoussi 1) La boussole qui indique la meilleure idée progressiste possible Dans les années 80, Milan Kundera possédait un statut d'écrivain et d'intellectuel mondial. Au milieu de la décennie, il préféra "disparaître" définitivement. Ne plus s'expliquer, ne plus participer à des conférences, ne plus répondre aux journalistes. Laisser parler son œuvre. J'ai déjà … Lire la suite de Pourquoi Milan Kundera n’a pas eu le Nobel mais pourquoi il l’aura (peut-être) jeudi prochain

Un blasphème sur « La Contrevie » de Philip Roth

Par Bertrand Fitoussi Je veux aujourd'hui me concentrer sur le mot blasphème car je vais en commettre un. Sur Panthéon Foot, j'ai plusieurs fois abordé le thème du blasphème. Deux fois à propos de Charlie Hebdo, évidemment. Et une fois, plus légèrement, à propos de Federer, dans un post intitulé "Blasphémer Federer". On ne comprend … Lire la suite de Un blasphème sur « La Contrevie » de Philip Roth

Pourquoi Milan Kundera est le seul vrai héros de notre époque

Par Bertrand Fitoussi Dans "Les Testaments trahis" (et dans ses autres essais, "L'art du roman", "Le Rideau", "Une Rencontre"), Kundera a exprimé son rejet de la lecture autobiographique des romans. Pour Sainte-Beuve, nous explique le maître franco-tchèque, on trouve toujours, caché derrière la prose, des éléments autobiographiques. L'étude de l'œuvre se résumerait à celle de … Lire la suite de Pourquoi Milan Kundera est le seul vrai héros de notre époque

À propos d’une belle citation de Kundera sur « le brouillard » dans « En terrain miné » de Élisabeth de Fontenay et Alain Finkielkraut

Dans l'excellent livre d'entretiens par lettres "En terrain miné", Élisabeth de Fontenay, reproche à Alain Finkielkraut de citer Emmanuel Berl, alors que celui-ci, dit-elle, est "munichois et rédacteur de deux discours de Pétain". Finkielkraut répond en démontrant que ce procès fait à Berl est injuste. Il ajoute qu'il n'aime pas les procès rétrospectifs, car il … Lire la suite de À propos d’une belle citation de Kundera sur « le brouillard » dans « En terrain miné » de Élisabeth de Fontenay et Alain Finkielkraut